RealClimate logo


Réchauffement global sur Mars ?

Classé dans: — group @ 5 octobre 2005 - (English)

Article invité par Steinn Sigurdsson. (traduit par Claire Rollion-Bard)

Récemment, il y a eu des suggestions qu’un “réchauffement global” a été observé sur Mars (par exemple, ici). Ceci est basé sur des observations d’un changement régional autour de la calotte polaire sud, mais semble avoir été étendu à un changement “global” et utilisé par certains pour en déduire un mécanisme commun externe pour le réchauffement global sur la Terre et sur Mars. (par exemple, ici et ici). Mais c’est un raisonnement incorrect et basé sur une mauvaise compréhension des données.

Tout d’abord, quelques bases : l’année martienne correspond à environ 2 années terrestres (687 jours). Couramment, il y a un hiver tardif dans l’hémisphère Nord de Mars et donc un été tardif dans l’hémisphère Sud. L’excentricité martienne est environ 0,1 – soit plus de 5 fois plus grande que celle de la Terre, donc la variation de l’insolation (INcoming SOlar radiATION) sur l’orbite est substantielle et contribue significativement plus à la saisonnalité que sur la Terre, bien que l’obliquité de Mars (l’angle entre son axe et le plan de l’orbite) domine toujours les saisons. L’alignement de l’obliquité et de l’excentricité dû à la précession est un effet beaucoup plus fort que pour la Terre, entraînant de grands étés et hivers sur des échelles de temps de dizaines de milliers d’années (la période de précession est 170 000 ans). Puisque Mars n’a pas d’océan et une atmosphère fine, l’inertie thermique est faible, et le climat de Mars est facilement perturbé par des influences externes, incluant les variations solaires. Cependant, la radiation du Soleil est maintenant bien mesurée par les satellites et a baissé légèrement ces dernières années et tend vers un minimum solaire.

Quelle est, alors, la cause du changement actuel du climat martien ? Mars a un climat relativement bien étudié, allant des mesures faites par Viking et continuant avec les séries d’orbiteurs comme le Mars Global Surveyor. En complément des mesures, la NASA a un modèle de circulation générale de Mars (GCM) basé au NASA Ames (NB : il y a une bonne revue générale du modèle de l’atmosphère de Mars par Stephen R. Lewis dans Astronomy and Geophysics, volume 44 issue 4, pages 6-14)

Globalement, la température moyenne de l’atmosphère martienne est particulièrement sensible à la force et à la durée des tempêtes de poussières hémisphériques (voir par exemple ici et la). Les tempêtes de poussières de large échelle changent l’opacité atmosphérique et la convection ; comme toujours quand on compare des températures moyennes, l’altitude à laquelle la mesure est faite compte, mais dans la mesure où il est raisonnable de parler de température moyenne pour Mars, l’évidence est pour un refroidissement significatif depuis les années 70, quand Viking a fait les mesures, comparées aux températures actuelles. Cependant, c’est essentiellement dû aux tempêtes de poussières qui sont revenues alors, comparé à un niveau plus faible de tempêtes maintenant. La température moyenne de Mars, moyennée sur une année martienne, peut changer de plusieurs degrés d’année en année, dépendant de l’activité des tempêtes de poussières.

En 2001, Malin et al. ont publié un court article dans Science (abonnement requis) discutant des données de MGS montrant une rapide diminution de la calotte polaire Sud. Récemment, l’équipe du MGS a fait un communiqué de presse discutant des données plus récentes, qui montrent que la tendance a continué. Communiqué de presse MGS 2001 Communiqué de presse MGS 2005. La diminution de la calotte polaire sud martienne est presque certainement un changement climatique régional, et n’est pas une indication de tendances vers un réchauffement global dans l’atmosphère de Mars. Colaprete et al. dans Nature 2005 (abonnement requis) ont montré, en utilisant le GCM de Mars, que le climat polaire sud est instable à cause d’une topographie particulière près du pôle, et la configuration actuelle en transit entre ces états instables.

Ainsi déduire un réchauffement global à partir d’une tendance régionale sur 3 années martiennes est infondé. Les changements régionaux observés dans la couverture de glace du pôle sud sont presque certainement dus à une transition du climat régional, non à un phénomène global, et ne sont pas reliés de manière prouvée à un forçage externe. Il y a quelque ironie dans le fait que les gens s’empressent de d’affirmer que les changements de glacier sur Mars sont un signe certain d’un réchauffement global, alors qu’ils ne sont pas secoués par les phénomènes analogues beaucoup plus convaincants ici sur Terre…

62 Responses to “Réchauffement global sur Mars ?”

  1. 51

    […] Mars does appear to be experiencing short-term regional warming, not long-term global warming, as the climate scientists of Realclimate.org have explained. […]

  2. 52

    […] is no global warming on Mars (nor any other of our solar system’s planets), at least not anything at all like what we have […]

  3. 53

    […] Recently, there have been some suggestions that "global warming" has been observed on Mars. These are based on observations of regional change around the South Polar Cap, but seem to have been extended into a "global" change, and used by some to infer an external common mechanism for global warming on Earth and Mars. But this is incorrect reasoning and based on faulty understanding of the data. RealClimate Global warming on Mars? […]

  4. 54

    […] context? Perhaps. Still, he might want to comment on the matter more seriously. Here’s a more thorough discussion of the whopping 3 years of Mars data. Jupiter? Where’d he get that information? Again, we […]

  5. 55

    […] change caused by Mars’ own orbital cycles, like what happened during the earth’s glacial cycles. RealClimate Global warming on Mars? […]

  6. 56

    Carnival of Space #36…

    As the 211th meeting of the American Astronomical Society powers on in Texas, us homebodies bring you the 36th Carnival of Space, for your reading pleasure………

  7. 57

    […] RealClimate: Global warming on Mars? […]

  8. 58

    […] conspiracy theory I’ve ever seen named–is all over this so-called problem, which isn’t a problem at all.  There’s very little reason to find the Mars story even a little credible, and a lot […]

  9. 59

    […] For the record, the sun is not getting hotter.  If you care to wade through the data, it is here.  And there are other reasons for warming on Mars and you can read about them here. […]

  10. 60

    […] BTW, your completely wrong, and since you insulted me I do not wish to explain. So here is a link: RealClimate __________________ Dammit, leave my siggy alone stop suppressing my siggy rights! If your mad at […]

  11. 61

    […] pianti Ma ROTFL! PS: Sulla ricerca (da quelli che l’hanno fatta, e non da Newton), puoi leggere http://www.realclimate.org/index.php?p=192 […]

  12. 62

    […] is experiencing more warming than us. Wrong. […]